3/04/2013
Infrastructures Nationales de Biologie et Santé

La biobanque

Une bibliothèque de données et d’échantillons biologiques

- A +
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Recommander cet article Imprimer
La biobanque du CHU d’Amiens est partie prenante dans le projet BIOBANQUE, labellisé Infrastructure Nationale de Biologie et Santé dans le cadre des Investissements d’Avenir.
La biobanque

Le prélèvement, la conservation et l’utilisation de « matériel biologique » humain pour la formation et la recherche, mais aussi à des fins thérapeuthiques, sont depuis longtemps pratique courante. Grâce à d’importantes avancées techniques, en particulier dans le domaine de la génétique humaine et du traitement électronique des données, il est aujourd’hui possible de récolter et de comparer à grande échelle du matériel biologique et des données à caractère personnel ainsi acquises.
Les biobanques peuvent contribuer à des progrès significatifs qui feront progresser la recherche médicale, mais également les sciences humaines.

Le projet BIOBANQUES mobilise les acteurs du Réseau français des biobanques, des tumorothèques et des centres de ressources microbiologiques de microorganismes, dont la Biobanque du CHU d’Amiens..

Il implique l’ensemble des acteurs de la recherche, publique et privée.
A ce jour le projet BIOBANQUES regroupe 67 structures et implique plus de 200 équipes de recherche. « Réseau » réparti sur l’ensemble du territoire, le projet BIOBANQUES couvre tous les champs de la recherche biomédicale. En interface avec les infrastructures européennes, il participe à la cohésion de la recherche en biologie au niveau national et international. La gouvernance du projet assure, et c’est important, une représentation de toutes les parties prenantes : universités, organismes scientifiques, hôpitaux, pôles de compétitivité, industrie du médicament et du diagnostic, associations de patients. En structurant un réseau national, le projet accélère les transferts des connaissances fondamentales vers leurs applications cliniques et industrielles.

 

La Biobanque du CHU d’Amiens est multi-thématique, 70 thèmes, plus de 80 000 échantillons. Elle est structurée en quatre axes.

  • Le stockage/dépôt des échantillons biologiques. La sécurité, la traçabilité et le contrôle qualité sont assurés.
  • La cession aux laboratoires (académiques ou pharmaceutiques) d’échantillons documentés, issus des collections thématiques (maladies infectieuses, auto-immunes …).
  • La recherche, menée en collaboration avec des partenaires académiques ou dans le cadre de prestations avec l’Industrie.
  • La Logistique. La Biobanque de Picardie assure la collecte, le conditionnement et la livraison de biospecimens à 4°C, -20°C, -80C, dans un rayon de 200 km, dans un véhicule réfrigéré, avec suivi de température par un agent qualifié.